Agri49
Accueil > Actualités

Action des anti-viande : ne tombons pas dans le piège

Damien Boussiron (FDSEA49)
Le 26/09/2017 à 14:20 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Action des anti-viande : ne tombons pas dans le piège

Communiqué commun FDSEA et JA49

Depuis quelques jours, les activistes anti-viande et anti-élevage font à nouveau parler d’eux. L’association 269 Life organise ainsi une action à partir de ce soir « Nuit debout devant les abattoirs » devant le site d’Elivia au Lion d’Angers.

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Maine-et-Loire se sont interrogés sur la posture à adopter face à ces mouvements qui prônent l’arrêt de notre métier d’éleveur. 
Rappelons au préalable que l’élevage dans l’Ouest, c’est 80 0000 emplois générés, des territoires ruraux vivants, des prairies sources de biodiversité et accessoirement, avec l’agroalimentaire, 50 milliards d’euros de chiffres d’affaire.

Même si cela peut être frustrant pour certains d’entre nous, face à ces actions la meilleure réponse reste la non-réponse et l’ignorance. Riposter leur donnerait trop d’importance. Sachons rester responsables et ayons en tête que les végétariens, végétaliens ou autres végans représentent moins de 3 % de la population française. Ne leur donnons donc pas plus d’importance que ce qu’ils représentent.

Car ne soyons pas dupe, ce que cherche avant tout ces extrémistes de la cause animale, c’est la confrontation directe. Une confrontation qui malheureusement ne pourra que desservir les éleveurs. Ne tombons pas dans le piège, ne donnons pas de crédit à leurs actions et encore moins la possibilité d’amplifier leur communication.

N’empêche, les éleveurs ne doivent pas rester les bras croisés face à ces actions. Car ce sont eux qui au quotidien demeure les meilleurs ambassadeurs de l’élevage français. Nous devons communiquer encore plus auprès du grand public, nous devons ouvrir nos fermes, nous devons mettre en avant nos pratiques et le bien-être de nos animaux. Qui d’autres qu’un éleveur peut parler d’élevage ? Ne laissons pas la parole aux autres, nous n’avons rien à cacher, bien au contraire.
Preuve en est dimanche dernier avec les frères Boivin à la Jaille-Yvon qui ont ouvert les portes de leur élevage de Blondes d’Aquitaine afin d’expliquer leur métier lors de la journée « Elevages et paysages ».  Une visite très appréciée des familles venues nombreuses. C’est la meilleure des réponses.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Signature de la charte d'engagement #EGALIM : Réaction de Christiane Lambert
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29