Agri49
Accueil > Actualités

Bio : non au changement de règles en cours de route !

Damien Boussiron (FDSEA49)
Le 27/10/2017 à 07:50 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Bio : non au changement de règles en cours de route !

Communiqué FRSEA/JA Pays de la Loire

L’agriculture Biologique se développe fortement dans les Pays de la Loire, au-delà de toutes les prévisions. Nous nous réjouissons de ce développement, en particulier par ce qu’il s’accompagne d’un fort accroissement de la consommation et de la demande en produits issus de l’agriculture biologique. 
Le fort développement de l’agriculture biologique en Pays de la Loire a cependant de fortes conséquences sur les budgets : ce qui avait été prévu en FEADER jusqu’à fin 2020 sera totalement consommé  fin 2017 ! De surcroit, l’Etat, principal financeur avec l’Europe de ces mesures, n’a pas mis les budgets nécessaires pour accompagner le développement de la Bio et a même décidé, cet été, de supprimer purement et simplement son financement à l’aide  au maintien à partir de 2018 !
La FRSEA et Jeunes Agriculteurs dénoncent cette position de repli de l’Etat, alors même que le Président de la république vient d’affirmer son attachement au développement de la Bio. Ce double langage est injuste et incompréhensible, et ce changement de règles en cours de route provoque la colère des producteurs Bios.

La FRSEA et Jeunes Agriculteurs des Pays de la Loire travaillent d’arrache pied pour trouver des solutions à court et à moyen terme :
Dés le mois d’avril 2017, nous avons pris une position très claire sur la nécessité de changer le nom de la MAB et de la faire évoluer en une sur-dotation du paiement vert de la PAC qui rémunérerait les apports positifs de la Bio notamment sur l’environnement.
•Pour gérer la fin du programme, nous avons rencontré le Ministre de l’agriculture lors du dernier SPACE et lui avons officiellement demandé qu’une partie substantielle du prélèvement de 4,2% qu’il a décidé pour les années 2018 et 2019 sur toutes les aides PAC revienne dans la région Pays de la Loire. Cela permettrait entre autre de retrouver du FEADER pour la Bio d’ici 2020. Le Conseil régional appuie cette demande.
•Pour l’année 2018 et les suivantes, nous demandons à l’Agence de l’Eau et à la nouvelle Agence pour la Biodiversité d’apporter des contributions beaucoup plus importantes sur l’agriculture biologique de notre région. Et nous travaillons avec le Conseil régional pour voir les marges de manœuvre possibles, notamment pour l’année 2018, pour éviter qu’elle ne soit une « année blanche » en bio. De plus nous demandons que le crédit d’impôt « Bio » augmente.
•Et, bien entendu, nous travaillons pour faire en sorte que les prix des produits agricoles Bios soient rémunérateurs pour les producteurs, ce qui n’est pas le cas pour toutes les productions. C’est le sens de notre engagement dans les Etats Généraux de l’Alimentation qui se déroulent actuellement.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Comment se déroule un contrôle de l'ASP : identification des bovins
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29