Agri49
Accueil > Actualités

Crise laitière : la revalorisation du prix du lait est urgente, indispensable et possible !

Aurélien Teneze
Le 29/06/2017 à 12:32 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Crise laitière : la revalorisation du prix du lait est urgente, indispensable et possible !

Communiqué de presse commun FNSEA/FNPL/JA

Les producteurs de lait en crise depuis 1 000 jours se sont mobilisés massivement, il y a deux semaines, à l’appel de la FNSEA, de FNPL et de Jeunes Agriculteurs. L’enjeu de cette mobilisation nationale a été d’interpeler les transformateurs et la distribution sur la situation intenable des éleveurs laitiers qui subissent une crise sans précédent, exceptionnelle par sa durée et son intensité.

Suite à ces actions syndicales, les acteurs de l’aval de la filière laitière ont finalement reconnu publiquement l’urgence d’une revalorisation du prix du lait dès juillet et pour le troisième trimestre 2017.

Toutes les enseignes de la distribution réunies au sein de la FCD ainsi que Leclerc et Intermarché se sont engagées à rouvrir des négociations tarifaires avec les entreprises laitières dans le respect de la loi Sapin 2. Mais pour négocier il faut être deux ! Les entreprises qu’elles soient coopératives ou privées ont la responsabilité d’aboutir dans ces négociations avec la revalorisation du prix du lait payé au producteur dès juillet, a minima à hauteur de 340 euros/1000 litres, comme « unique » objectif.

Le syndicalisme FNSEA, FNPL et JA est satisfait des déclarations des acteurs de la filière laitière à quelques jours de l’ouverture des Etats Généraux de l’Alimentation dont le sujet majeur sera la juste rémunération des agriculteurs par un partage équilibré de la valeur. Mais, il n’est ni dupe, ni naïf. Les bonnes intentions ne suffisent pas, il faut du concret pour les éleveurs laitiers.

La France, forte de ses 62 000 producteurs de lait et d’importants fleurons de l’industrie laitière est un acteur majeur du secteur laitier au niveau européen et mondial. Pourtant, de trop nombreux producteurs de lait sont contraints de mettre la clé sous la porte. Cette crise est aussi un frein à l’emploi, à l’attractivité du métier d’éleveur, à la vie des territoires et à la dynamique laitière pour la France, second pays producteur de lait en Europe.

Le syndicalisme a joué son rôle en mettant en place les conditions favorables à une augmentation du prix du lait. Rien ne s’oppose, objectivement, à cette revalorisation urgente et indispensable du prix du lait. Que les récalcitrants, qu’ils soient transformateurs ou distributeurs, soient rassurés. Le réseau syndical se fera un devoir de condamner leur attitude irresponsable. Ils ne partiront pas en vacances l’esprit tranquille ! Les producteurs de lait français, et leurs organisations syndicales sauront leur rafraîchir la mémoire.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

NON aux accords de libre échange qui mettent en danger l'élevage français !
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29