Agri49 JPG
Accueil > Actualités

FNB : Un marché export qui s’ouvre sur de nouvelles perspectives !

Aurélien Teneze
Le 07/04/2017 à 15:09 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
FNB : Un marché export qui s’ouvre sur de nouvelles perspectives !

Emmanuel BERNARD, Vice-Président de la FNB et Président de la Commission Export d’INTERBEV fait une analyse du marché à l’export en filière bovine.

Le marché de la viande et du vif en filière bovine dépend beaucoup de l’évolution du commerce extérieur. L’étude « où va le boeuf » réalisée par l’IDELE montrait que 15% des volumes de viande bovine était exporté en 2014. Ces marchés à l’export sont de véritable relais de croissance pour la filière bovine française. Emmanuel BERNARD, Vice-Président de la FNB et Président de la Commission Export d’INTERBEV fait une analyse du marché à l’export en filière bovine. 

Question : On a l’impression qu’une nouvelle dynamique à l’export s’est enclenchée depuis 2016, pouvez-vous nous faire un point sur les marchés à l’export en viande et en vif ? 

Réponse : Sur les bovins vivants, l’export a été particulièrement dynamique cette année sur les marchés traditionnels. Sur l’année 2016, les ventes sur le marché européen sont en progression de 6.15% par rapport à l’année 2015 avec +5.65% sur l’Italie et +9.62 % sur l’Espagne. Les clients sont satisfaits de nos produits. Cela nous permet de consolider nos parts de marchés sur ces destinations. 
On peut également se réjouir de la forte hausse des exportations en bovins vivants sur l’Algérie avec un doublement des volumes exportés ! Les marchés du pourtour Méditerranéen ont globalement été très dynamiques avec des fortes progressions sur le Maroc, la Libye et le Liban. 
Le marché de la viande bovine est stable en viande fraiche exportée (environ 90% des volumes viandes exportées) avec -0.57% et progresse de 14% en viande congelée (environ 10% des volumes de viande exportée). Tandis que l’on constate une stabilisation des volumes exportés sur l’Allemagne on assiste à une reprise des ventes sur la Grèce avec +3.74%. On observe également l’émergence de nouvelles destinations intéressantes comme notamment l’Egypte, le Vietnam, Hong-Kong et le Japon. 

Question : Pour rebondir sur vos propos, quelles ont été les principales négociations commerciales de cette année et ont elles permis l’ouverture de nouveaux marchés à l’export ? 

Réponse : En effet, nous avons obtenu de nombreuses ouvertures de marché sur 2016 et sur début 2017. Nous sommes parvenus à l’établissement d’un certificat sanitaire pour l’exportation des animaux vivants sur l’Egypte et Israël. Rappelons qu’Israël est le 7ième importateur mondial avec plus de 160 000 bovins vivants sur 2015. Nous sommes vraiment confiants sur le potentiel de ces nouveaux marchés. 
Durant l’année 2016, nous avons accueilli de nombreuses délégations étrangères leur démontrant les atouts de nos filières et la qualité de nos produits. Nous négocions principalement avec les pays importateurs de viandes nettes et qui ont ainsi besoin d’importé des volumes conséquents de viandes bovines comme le Liban, Israël, le Vietnam, l’Egypte… 
La levée de l’embargo ESB annoncée par le Gouvernement Chinois le 3 mars 2017 est une bonne nouvelle pour la filière. En effet la Chine est le 2nd importateur mondial de viande bovine et le marché de la viande haut de gamme est en forte croissance. Cependant, la levée d’embargo ne signifie pas que 
le marché est immédiatement ouvert à l’exportation. Certaines étapes restent encore à franchir et nous espérons une ouverture du marché début 2018. 

Question : On constate que les discussions menées avec les pays étrangers ont été très constructifs mais quelles sont selon vous les nouvelles perspectives à envisager et quelles sont les priorités d’actions fixées par la FNB ? 

Réponse : La FNB a travaillé avec l’ensemble de la filière à la création d’une nouvelle marque export interprofessionnelle « French BEEF ». Cette marque doit permettre d’améliorer la visibilité des produits français sur le vif et la viande auprès des acheteurs et des consommateurs étrangers. Cette marque a pour finalité de véhiculer une image forte tournée sur la thématique des terroirs et de la gastronomie française et contribuer ainsi au développement de nos parts de marchés à l’export. 
Le développement des marchés à l’export fait partie des leviers d’action majeure pour l’équilibre de la filière bovine. L’arrêt des importations algériennes nous le démontre : il est essentiel de diversifier nos débouchés à l’export afin de faire face aux imprévus politiques ou sanitaires des pays destinataires. Les priorités fixées pour 2017 visent ainsi à poursuivre le travail sur les pays tiers ouverts à l’importation et de cibler de nouvelles destinations avec notamment l’Arabie Saoudite et l’Iran en viande et sur Israël, Algérie et le Maroc en vif. 
Il faut pour y parvenir avoir des entreprises ambitieuses sur ces marchés publics. C’est ainsi que nous comptons vivement sur la Plateforme France Viande Export et les autres entreprises exportatrices de viandes bovines pour être en capacité de répondre aux demandes. Enfin, l’engagement des pouvoirs publics est bien souvent crucial pour permettre l’ouverture des marchés sur les Pays Tiers. C’est ensemble que nous parviendrons à obtenir des résultats, l’avenir de la filière en dépend.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Info labo, au service de la filière laitière
http://www.servicederemplacement.fr/webtv/maladie-accident-osez-anticiper-les-coups-durs
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29