Agri49

Irrigation : les principes de gestion des prélèvements

Marie Rullier(FDSEA 49)
Le 27/05/2014 à 15:15
Irrigation : les principes de gestion des prélèvements

Arrêté départemental 49

L´arrêté étiage constitue le cadre de gestion des prélèvements d´eau, dont ceux destinés à l´irrigation. Il a pour objectif d´assurer que les usages vitaux (eau potable, abreuvement des animaux, défense incendie) puissent être maintenus et que les ressources d´eau (notamment pour la vie aquatique) soient préservées face au risque de sécheresse. Jusqu´en 2013, il encadrait uniquement les prélèvements dans les cours d´eau et leurs annexes. L´arrêté, revu afin d´harmoniser les règles départementales avec les règles nationales et d´être en conformité avec le SDAGE Loire Bretagne, a été signé par le Préfet de Maine et Loire. Dorénavant, il concerne aussi les nappes souterraines, et ses modalités de gestion ont changé. Il sera, comme précédemment, décliné au long de la campagne d´irrigation par des arrêtés hebdomadaires en fonction de l´évolution des débits des rivières et des niveaux de nappes.


Changement de termes mais principe identique

Le principe reste basé sur la surveillance de l´état des ressources en eau en été (rivières et nappes), la définition de seuils (débit ou niveau d´eau) et de mesures de restrictions associées à chacun des seuils. Ces mesures s´appliquent à l´échelle de bassins versants ou zones de gestion définis précisément.
Les termes associés aux niveaux de seuils ont été redéfinis : on parle maintenant d´alerte (au lieu de vigilance), d´alerte renforcée (au lieu de restriction), de coupure (au lieu d´interdiction) et crise.

L´arrêté précise également les différents types d´usages auxquels s´appliquent les mesures de manière différente :
o Usages vitaux : eau potable, sécurité civile, abreuvement des animaux

o Usages prioritaires : arrosage des plantes sous serres, en containers, et jeunes plants, bassinage des semis, irrigation au goutte à goutte, arrosage des rosiers et du tabac.

o Usages secondaires : arrosage des potagers et jardinières privés, arrosage des terrains de sport et jardinières publiques

o Autres usages


Eaux superficielles : le principe reste le même
Lorsque les seuils de débits sont atteints, des mesures progressives sont prises sur chaque bassin versant. 21 zones sont définies dans le département (sans changement). Les prélèvements concernés sont ceux en cours d´eau, nappes alluviales, plans d'eau sur cours d'eau, et autres plans d´eau durant le temps où ils sont alimentés par les cours d'eau.
Les prélèvements pour des usages prioritaires pourront désormais être interdits, en cas d´atteinte des seuils de crise. Des dérogations seront possibles en cas de mise en péril des productions agricoles sensibles, si les irrigants mettent en oeuvre un plan d´action (individuel ou collectif) permettant de réduire au strict nécessaire les prélèvements.


Notons que sur le Thouet un arrêté interdépartemental vient homogénéiser les mesures entre départements. Le niveau du seuil de coupure est fortement augmenté par rapport au niveau d´interdiction de l´arrêté précédent (0,3 m3/s au lieu de 0,2 m3/s). Les mesures d´interdiction de prélèvement interviendront donc plus rapidement.


Eaux souterraines : une gestion en fonction du niveau des nappes
Les prélèvements en nappes sont gérés sur 14 zones géographiques (délimitation communale), en fonction de l´évolution du niveau de la nappe à un point de référence (piézométrie). Pour chaque zone, l´atteinte des niveaux piézométriques de référence entraînera des mesures de restriction décrites ci-dessous. Contrairement aux prélèvements en eaux superficielles, l´arrêté ne prévoit pas d´interdiction pour les usages prioritaires.


Pour la zone des alluvions de l´Authion, de la Loire et de la Thau, les dispositions sont prises à partir de la situation hydrologique de la Loire et non d´une nappe.


Le cas des réserves

Les réserves collinaires, alimentées par ruissellement en période hivernale, du 1er novembre au 31 mars restent exemptées de restrictions d´usage. Le remplissage des réserves alimentées en période estivale par un forage ou par un pompage en cours d´eau est concerné par les mesures de restriction :

o en Alerte, le remplissage et l´usage sont interdits de 10h à 20h (comme un prélèvement direct)
o en Alerte Renforcée, le remplissage est interdit et l´usage autorisé.


Ci-dessous vous pouvez :

- consulter les cartes de zonages

- télécharger un schéma résumé des mesures de gestion

- télécharger l'arrêté cadre étiage (avec les cartes en dernière page)


Pour connaître les mesures de restrictions applicables chaque semaine : vous pouvez vous reporter à cette page.

Ci-dessous les cartes des zones d'alerte.
Elles sont téléchargeables en qualité meilleure tout en bas de cette page.

20140527_etiage_carte_eau_sup.jpg20140527_etiage_carte_eau_sout.jpg Fichier à télécharger

IRRIGATION

  • Suivi des restrictions

Vidéo de la semaine

Etats Généraux : réaction de Christiane Lambert après le discours d'Emmanuel Macron
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29