Agri49 JPG
Accueil > Actualités

Lactalis : perte de confiance très prononcée chez les producteurs de l'association ligérienne

Aurélien Teneze
Le 24/03/2017 à 11:39 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Lactalis : perte de confiance très prononcée chez les producteurs de l'association ligérienne

Près de 120 producteurs étaient présents ce lundi 20 mars au Pin en Mauges pour l’assemblée générale de l’association ligérienne (section de l’APLBL).

Près de 120 producteurs étaient présents ce lundi 20 mars au Pin en Mauges pour l’assemblée générale de l’association ligérienne (section de l’APLBL). Ils se sont réunis dans un climat tendu suite à l’annonce de Lactalis de mettre en place une nouvelle présentation de la grille tarifaire. 

Renégociation du contrat : se rapprocher des OP pour une négociation collective
Alors que les organisations de producteurs travaillent et négocient avec les représentants de l’entreprise sur un accord cadre comme le prévoit la Loi sapin 2, Lactalis propose un avenant au contrat aux producteurs non adhérents d’OP pour se mettre en conformité avec la réglementation. Dominique Godard, Président de l’association ligérienne prévient les producteurs : « en aucun cas les producteurs n’ont l’obligation de signer cet avenant, il faut qu’ils le fassent expertiser par un service juridique avant de le signer. S’ils souhaitent bénéficier de la négociation collective en cours sur un accord cadre, je les invite à se rapprocher d’une organisation de producteurs. Seuls, ils ne pourront rien négocier. »

Gestion des volumes : anticiper les besoins
Les producteurs Lactalis ont connu les transferts de volume contractuel qui ont permis à certains de se restructurer. Aujourd’hui, il y a une période de flottement mais pour Dominique Godard, « il y aura des possibilités à l’avenir. Avec la pyramide des âges nous pourrons bénéficier de volumes gratuits. » Une enquête va donc être lancée par l’OP sur les besoins des producteurs avec l’objectif de négocier avec l’entreprise un système de redistribution en corrélation avec les besoins des producteurs et de l’entreprise.

Prix du lait : la douche froide
Les signaux de marché étant porteurs, les producteurs attendaient un prix nettement supérieur aux premières annonces de Lactalis qui prévoit un prix en dessous des 305 €/1000 litres pour le deuxième trimestre. Annonce qui intervient simultanément à la mise en place d’une nouvelle présentation de la grille de prix. Une nouvelle décision imposée aux producteurs qui alimente une perte de confiance à son paroxysme. « Nous sommes encore dans une relation non équilibrée où toutes les décisions sont imposées aux producteurs. Lactalis doit réagir vis-à-vis de cette situation. La négociation sur le contrat cadre sera déterminante. Sans contrat équilibré, les producteurs réagiront » prévient Dominique Godard.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

André Bonnard (FNPL) : "Les producteurs de lait sont en crise depuis 1000 jours !"
http://www.servicederemplacement.fr/webtv/maladie-accident-osez-anticiper-les-coups-durs
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29