Agri49
Accueil > Actualités

Lactalis : Stéphane Travert et Bruno Le Maire dénoncent les 'dysfonctionnements majeurs'

Aurélien Teneze
Le 12/01/2018 à 15:01 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Lactalis : Stéphane Travert et Bruno Le Maire dénoncent les 'dysfonctionnements majeurs'

Lactalis affirme «avoir toujours travaillé en parfaite collaboration avec les autorités».

Stéphane Travert a dénoncé les 'dysfonctionnements majeurs' et 'les défaillances constatées' dans les procédures de retrait des laits infantiles de Lactalis. 'Je fais appel à la responsabilité de tous les professionnels', a-t-il lancé. Le ministre de l'Agriculture a expliqué que les pouvoirs publics ont demandé le retrait de tous les produits et que l'usine de Craon est arrêtée depuis le 9 décembre. Une enquête judiciaire est en cours sur le site. 'L'usine ne repartira pas tant que les services vétérinaires n'auront pas identifié la source de la contamination', a-t-il dit.

B. Le Maire annonce des contrôles électroniques systématiques en caisse

Bruno Le Maire, ministre de l’économie, a annoncé le 11 janvier qu’à l’avenir, «un contrôle électronique systématique en caisse» permettra de «garantir qu’aucune boîte de produits infantiles» du groupe Lactalis, issue de l’usine de Craon et contaminée par des salmonelles, ne sera vendue. En effet, plusieurs distributeurs (Auchan, Intermarché, E. Leclerc, Cora, etc) ont reconnu le 10 janvier avoir vendus des produits infantiles qui étaient inscrits sur la liste des produits à retirer de la vente. 

Lactalis affirme «avoir toujours travaillé en parfaite collaboration avec les autorités»

Michel Nalet, porte-parole de Lactalis, a affirmé le 11 janvier que le groupe avait «toujours travaillé en parfaite collaboration avec les autorités». Il a également renouvelé ses excuses auprès des parents, évoquant qu’au cœur de l’entreprise, «nous sommes tous des parents ou des grands-parents». Il n’a pas donné de date de remise en route de l’usine de Craon. Il s’est voulu rassurant auprès des producteurs de lait dont la collecte n’a pas cessé, expliquant : «Ce dossier est très difficile pour notre groupe». «J’ai plus de 28 ans d’ancienneté dans ce groupe et je n’ai jamais vu cela», a-t-il déclaré. Pour l'heure, à sa connaissance, sur la trentaine de pays hormis la France où il y a eu des retraits de lots, aucun cas de salmonelle sur des nourrissons en lien avec la consommation de produits infantiles du groupe n'a été rapporté.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Ferme laitière bas carbone : allier économie et environnement
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29