Agri49
Accueil > Actualités

Lait : la FNPL pose en préalable le prix juste pour les producteurs à un plan de filière laitière

Aurélien Teneze
Le 10/11/2017 à 07:16 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Lait :  la FNPL pose en préalable le prix juste pour les producteurs à un plan de filière laitière

Pour la FNPL, le préalable à toute ambition partagée de la filière laitière est d’assurer un juste revenu aux producteurs de lait.

Dans le contexte de l’intervention du Président de la république, le 11 octobre, qui a demandé aux interprofessions d’élaborer des plans de filière ambitieux d’ici à la fin de l’année, la FNPL s’est mobilisée pour être force de propositions. Dans un calendrier contraint qui doit permettre aux acteurs des filières de « s’engager collectivement dans une démarche de transformation en profondeur des modes de production agricoles et de l’ensemble de la chaîne alimentaire » selon les propos d’Emmanuel Macron, ces plans devront répondre aux objectifs portées par les EGA à savoir la « quadruple performance environnementale, sociale, économique et sanitaire de l’agriculture pour une alimentation toujours plus saine, sûre, durable et accessible à tous ». Le relèvement du SRP (seuil de revente à perte) et l’encadrement des promotions devraient faire partie des évolutions législatives promises pour le premier semestre 2018 à la condition que les acteurs des interprofessions aboutissent à définir ces plans de filières.  


Pour la FNPL, le préalable à toute ambition partagée de la filière laitière est d’assurer un juste revenu aux producteurs de lait. Pour André Bonnard, secrétaire général de la FNPL, « le lien doit être fait entre le relèvement du SRP, l’inversion de la construction du prix (avec des conditions générales de vente proposées par les éleveurs laitiers aux entreprises), et le partage de la valeur ». La filière laitière française, modèle de qualité et de diversité, dégage plus de 4 milliards d’euros d’excédent commercial. « Notre filière laitière doit permettre à chacun de ses acteurs de vivre et d’innover, ce qui est un préalable à notre capacité de répondre aux enjeux sociétaux, territoriaux et sociaux » a souligné Thierry Roquefeuil, président de la FNPL et du Cniel. 

La FNPL défend l’objectivation des marchés par des indicateurs interprofessionnels (marchés des ingrédients secs, marché du B to B français et européen et marché des PGC France et Europe) sans oublier des indicateurs de coûts de production à utiliser en période de crise. Ces références doivent permettre d’orienter les stratégies collectives de la filière et de disposer de données économiques partagées.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Comment se déroule un contrôle de l'ASP : identification des bovins
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29