Agri49
Accueil > Actualités

Lait : le président de la Fédération des industries agroalimentaires pris en flagrant délit d’incompétences

Aurélien Teneze
Le 14/04/2017 à 13:02 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Lait : le président de la Fédération des industries agroalimentaires pris en flagrant délit d’incompétences
agri49

Billet de Frédéric Vincent, Président de la Fédération départementale laitière de Maine-et-Loire.

Depuis plus de deux ans, l’élevage laitier connaît une crise sans précédent. C’est dans ce contexte connu de tous, que l’Ania* par la voix de son président a cru bon, le 5 avril, devant la presse, d’entamer le refrain usé de la victimisation des dites entreprises dans un contexte de « flambée des prix des matières premières en 2016 ». 
Pour le secteur laitier, elles ne se sont jamais aussi bien portées pour la majorité d’entre elles. Et pour cause, la spirale baissière du prix du lait en 2015 et 2016, a logiquement permis aux industriels du secteur d’augmenter leurs résultats net (Savencia : + 82 %  Bel : + 15 % et  Danone + 30 % entre 2015 et 2016). Il n’est nul besoin d’avoir fait une grande école de commerce pour le savoir et le comprendre !

L’Ania a donc vu, dans sa boule de cristal, pour l’année 2016  une « flambée des prix des matières premières », mentionnant une augmentation de 30 % du prix du lait payé par les transformateurs ! Un comble alors que les producteurs de lait français n’ont toujours pas, en 2017,  un prix du lait en adéquation avec le récent retournement positif des marchés. Si l’objectif de l’Ania est une augmentation de 30 % du prix du lait payé aux éleveurs pour cette année 2017 avec un niveau de prix de 365 euros/1000 litres, les transformateurs pourront compter sur la FDL pour défendre le revenu des éleveurs vis-vis des acteurs de l’aval et de la distribution ! 

En attendant, la FDL n’accepte pas ce travestissement de la vérité de la part de l’Ania qui représente les intérêts de l’industrie agroalimentaire française. Défendre ses adhérents n’autorise pas tout. Surtout pas à mépriser ainsi le maillon de la production agricole sans lequel l’excellence de l’agroalimentaire français ne serait pas si reconnue.

*Association nationale des industries alimentaires.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

NON aux accords de libre échange qui mettent en danger l'élevage français !
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29