Agri49
Accueil > Actualités

Lait : si les entreprises veulent du lait et de la matière grasse, qu’elles les payent ! selon la FRSEAO section laitière

Aurélien Teneze
Le 16/12/2016 à 15:23 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Lait : si les entreprises veulent du lait et de la matière grasse, qu’elles les payent ! selon la FRSEAO section laitière

Pour Pascal Clément, Président de la FRSEA Ouest, les industriels privés et coopératives ont une occasion de se racheter de cette année catastrophique en annonçant, sur les prochains mois, des prix du lait qui gommeront l’écart entre les prix de 2014 et 2016.

Les chiffres sont tombés, les revenus des producteurs de lait également. Quoi qu’en disent certains, la crise est là et bien là. Les producteurs la vivent tous les jours. Mais, depuis quelques semaines, ils observent la remontée des cours mondiaux des produits industriels, des fromages mais également des prix du lait chez nos voisins européens. Et nous alors ? C’est pour quand ?

Ils entendent également les craintes des industriels et des distributeurs face à la baisse de la collecte dans toutes les régions de France et dans l’Ouest. Ils ont enregistré le fait que le marché manque de matière grasse de façon structurelle. Alors, ça va réagir oui ou non ?

Les producteurs de lait sont prêts à répondre mais pas à n’importe quelles conditions. Et la principale condition c’est le prix et pas à la Saint Glinglin !

Pour la FRSEA Ouest, les industriels privés et coopératives ont une occasion de se racheter de cette année catastrophique en annonçant, sur les prochains mois, des prix du lait qui gommeront l’écart entre les prix de 2014 et 2016. Sur cette période, le prix du lait a baissé de 22 %. Si les entreprises veulent du lait et de la matière grasse, qu’elles les payent et vite !

La distribution doit également entendre cette demande. L’excuse de négociations difficiles ne doit pas être mise en avant par les industriels pour ne pas faire monter le prix du lait. Les producteurs ne seront pas les VRP des industriels mais sauront défendre leurs intérêts.

Cela fait longtemps que les producteurs ne croient plus au père Noël, mais ils pourraient réveiller le père fouettard !

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

NON aux accords de libre échange qui mettent en danger l'élevage français !
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29