Agri49
Accueil > Actualités

Négociations commerciales : jusqu'à 8% de baisse demandées aux industriels

Nadège Lefort Webmaster Agri49//FDSEA49
Le 14/02/2017 à 09:59 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Négociations commerciales : jusqu'à 8% de baisse demandées aux industriels

La grande distribution demande des baisses de tarifs comprises entre 2% et 8% aux industriels de l'alimentation dans le cadre des négociations annuelles, a affirmé le 13 février Jean-Philippe Girard, président de l'Association des industries alimentaires (Ania).

« Les baisses sont de -2 à -8%, c'est incroyable !», s'est exclamé sur France Info le patron de l'Ania, qui a jugé que « vu la situation », notamment de l'agriculture française, « c'est inquiétant ». « On voit le lait qui a progressé de 30%, les oranges qui ont progressé de 50% et en face des acheteurs qui disent : écoutez, nous, c'est pas notre problème, on veut le même prix que l'an passé », a déploré M. Girard, qui craint que ça ne « met(te) en danger nos entreprises ». Le responsable de l'Ania a également dénoncé « l''inflation des (demandes de) promotions, c'est à dire des produits supplémentaires pour animer les rayons pendant toute l'année ». Les négociations, qui doivent aboutir à un accord pendant le salon de l'agriculture, sont cette année encore « très tendues », selon Jean-Philippe Girard. « Je suis à la tête de l'Ania depuis 3 ans et demi et c'est à peu près à chaque fois la même chose (...) chaque année, on vient et on perd des marges », a-t-il ajouté.



Les JA demandent aux distributeurs et industriels « de prendre leur responsabilité »
Les Jeunes agriculteurs interpellaient les industriels et les distributeurs, dans un communiqué du 9 février, pour que la hausse des cours du lait soit répercutée au producteur durant les négociations commerciales entre les deux maillons de la filière. « Transformateurs, distributeurs, cessez vos querelles et prenez vos responsabilités ! » ou encore « Distributeurs et industriels, cessez de vous renvoyer la balle ! » peut-on lire dans le communiqué.  « Les industriels doivent indiquer lors des négociations avec leurs distributeurs, les prix payés à la production, dans l'esprit de la loi Sapin 2 ». Le syndicat conclut : « si le 28 février prochain nous constatons des prix de vente identiques à 2016, nous saurons, nous, prendre nos responsabilités ».


   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Emploi : La FNSEA porte ses demandes auprès du Premier Ministre
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29