Agri49
Accueil > Actualités

Pays de la Loire - La Bio en pleine croissance

Damien Boussiron (FDSEA49)
Le 20/03/2018 à 17:31 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Pays de la Loire - La Bio en pleine croissance

La section Bio de la FRSEA Pays de la Loire a travaillé sur les prévisions de croissance en bio et sur les problèmes de financement de la Bio.

C’est vrai au niveau national ; c’est encore plus vrai en Pays de la Loire : la Bio est en pleine croissance, que ce soit à la production ou à la consommation. Du côté de la consommation, le Bio a le vent en poupe. Autrement cantonné dans des magasins spécialisés fréquentés par des militants convaincus, la Bio est désormais présente partout, dans les grandes surfaces traditionnelles avec des rayons entiers, dans des magasins spécialisés Bio très bien placés dans les centres villes. De plus en plus de consommateurs achètent tout ou partie bio.

Du côté de la production, la tendance suit cette même direction : en Pays de la Loire en 2017 près de 8% de la SAU (6.5% en France) est produite en mode Bio et environ 10% des exploitations (8% en France) sont bio ; le nombre d’exploitations bio a doublé depuis 2009. Du côté des installations, la tendance est plus forte encore : en 2016, par exemple, 17% des installations aidées étaient en Bio.

Ainsi, avec une poursuite raisonnable du développement de la Bio, on pourrait atteindre plus de 10% de la SAU régionale en Bio en 2020 et 17% en 2023. Toutes les filières animales et végétales de production ont inclus le développement de la Bio dans leur plan de filière élaboré dans le cadre des Etats généraux de l’Alimentation.

Prudence

Cependant, pour les responsables Bio de la FRSEA, il y a deux problèmes. « Avec la massification de la Bio, résume Jacques Mousseau, président de la section Bio de la FRSEA, nous craignons une pression à la baisse des prix de la part des distributeurs. Au début, tout est beau car les distributeurs ont besoin de produits Bio pour attirer le consommateur ; mais très vite, ils sont capables de faire pour le Bio comme ils font pour les produits conventionnels : écraser les prix ! Nous refusons que le prix de nos produits soit bradé. »

Le deuxième problème concerne les aides pour les agriculteurs Bio : « La dynamique de conversion Bio est si forte en Pays de la Loire qu’il n’y a plus d’argent Feader d’ici la fin de la programmation. Toutes les pistes que nous étudions avec le Conseil régional sont compromises à cause du désengagement de l’Etat : l’Etat veut que la Bio se développe mais il ne met pas les moyens qu’il avait promis ! Il y a une totale contradiction que nous dénonçons ! La seule bonne nouvelle financière est l’augmentation du crédit impôt à 3500 €, ce qui constitue un acquis important de la FNSEA. »

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Le contrat de solutions de la FNSEA
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29