Agri49
Accueil > Actualités

Étiquetages trompeurs et consommateurs floués : Fleury Michon de nouveau épinglé

Aurélien Teneze
Le 17/05/2018 à 09:16 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Étiquetages trompeurs et consommateurs floués : Fleury Michon de nouveau épinglé

FRSEA et JA Pays de Loire dénoncent l'affichage de la photo d'éleveurs français sur des barquettes de jambon espagnol.

Communiqué de presse FRSEA et JA Pays de Loire

La filière porcine française s’est engagée depuis de nombreuses années à proposer des produits de qualité et s’est fixée un certain nombre d’exigences de production, de l’élevage à la transformation. Ainsi au travers du logo Le Porc Français, c’est notamment pour le consommateur la garantie d’une viande provenant de porcs nés, élevés et transformés en France et un gage de sécurité et de traçabilité grâce à l’encadrement réglementaire français. 

Ces derniers mois, pour séduire les consommateurs, certains industriels n’hésitent pas à utiliser l’image de la production française pour vendre des produits étrangers. Dans cette catégorie, Fleury Michon est de nouveau épinglé, n’hésitant pas à apposer la photo des 3 éleveurs porcins français, devenus célèbres par une campagne publicitaire sur les grandes chaînes de télévision, sur des barquettes de jambon espagnol.

La FRSEA et JA Pays de la Loire dénoncent fermement cette tromperie ! Le consommateur doit pouvoir choisir en connaissance de cause, encore faut-il qu’il ait les bonnes cartes en main ! 

Les industriels ne peuvent pas sans cesse exiger plus des éleveurs sous couvert de répondre aux attentes sociétales et de l’autre côté aller s’approvisionner dans des pays ayant des exigences de production bien inférieures à ce qui est imposé par la réglementation française. Preuve en est les résultats du plan Ecoantibio 1 qui affiche une baisse de l’utilisation des antibiotiques de 42% en élevage porcin. Pour 2015, l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire en France avec 70 mg/PCU est ainsi bien inférieur à la moyenne Européenne de 135 mg/PCU, l’Espagne se situant à près de 400 mg/PCU*. 

Encore une fois de plus c’est l’éleveur qui se retrouve être le dindon de la farce. Si Fleury Michon a besoin des éleveurs français pour communiquer, les éleveurs porcins des Pays de la Loire se tiennent prêts à se déplacer devant l’entreprise !

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Le contrat de solutions de la FNSEA
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29