Agri49
Accueil > Actualités

Viande bovine : FDSEA et JA interpellent le Préfet sur les accords Ceta/Mercosur

Aurélien Teneze
Le 28/11/2017 à 11:14 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Viande bovine : FDSEA et JA interpellent le Préfet sur les accords Ceta/Mercosur
©agri49

Au moment où l’Etat veut « tout » contrôler, normer, taxer et interdire en Agriculture, comment comprendre que l’on importe de la viande bovine produite à des standards de production radicalement opposés aux viandes de France.

La Russie a annoncé, mardi 21 novembre, la suspension de ses importations de bœuf brésilien à la suite de la découverte de traces de ractopamine et autres hormones de croissance dans ces viandes. Une annonce qui vient, une fois encore, après l’affaire dite « de la viande avariée » ayant secoué le pays au printemps dernier, accabler le système de traçabilité des viandes du Brésil.

Dans ce contexte, et après avoir signé un accord avec le Canada en octobre 2016, la Commission européenne met tout en œuvre pour conclure un nouvel accord avec le Mercosur et ouvrir grand les portes de son marché aux viandes bovines brésiliennes.

Au moment où l’Etat veut « tout » contrôler, normer, taxer et interdire en Agriculture, comment comprendre qu’il accepte n’importe quoi qui vienne de n’importe où ! Comment accepter que l’on importe de la viande bovine produite à des standards de production radicalement opposés aux viandes de France (parcs industriels de 30 000 animaux en moyenne, pas de réglementation sur le bien-être animal), produits avec des additifs alimentaires interdits en Europe (farines animales, hormones, antibiotiques, antimicrobiens…). Selon un rapport d’experts remis au Premier Ministre, le Canada autorise encore 46 substances actives qui ont été interdites depuis longtemps dans l’Union Européenne » et que « les limites maximales de résidus de pesticides autorisées dans les produits alimentaires sont beaucoup moins exigeantes au Canada ».

C’est dans ce contexte et dans le cadre d’une action nationale que la FDSEA et les JA du Maine et Loire ont interpellé le Préfet du département en lui remettant ce lundi 27 novembre un dossier rappelant le contexte de ces accords et les enjeux pour l’élevage français.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

NON aux accords de libre échange qui mettent en danger l'élevage français !
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Les choix
Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29