Agri49
Accueil > Actualités

Choucas des tours : surveiller et déclarer

Marie Rullier(FDSEA 49)
Le 24/04/2019 à 17:36 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Choucas des tours : surveiller et déclarer

Au moment des semis de printemps, des dégâts de choucas peuvent être observés

Le Choucas des tours est un oiseau caractéristique de nos campagnes. Sa taille est inférieure à celle du Corbeau freux et de la Corneille noire. On le reconnaît à sa nuque de couleur grisâtre et ses yeux clairs.  En vol, il se différencie des autres corvidés par ses battements d’ailes plus rapides. Son cri strident est très reconnaissable. On le trouve principalement dans les zones agricoles à proximité d’anciennes bâtisses ou villages. Il a un comportement grégaire, tout comme le Corbeau freux. Il se réunit en bandes à la recherche de nourriture : céréales, insectes, oisillons, etc.

Le Choucas niche dans les anfractuosités des roches, des murs, des châteaux. Il est cavernicole. Il pond 4 à 5 œufs en avril, qui sont incubés 17 à 18 jours.



Le Choucas des tours est une espèce protégée par l'article L 411-1 du code de l'environnement et l'arrêté ministériel du 29 octobre 2009. Il n'est donc ni « chassable », ni « nuisible ». Les nids, œufs et toute partie de l'animal sont protégés.



Comme les autres corvidés, il peut occasionner des dégâts :

- Dans les parcelles : attaques sur les semis, sur les épis,

- Au niveau des silos,

- Sur les bâtiments (en particulier églises, châteaux, veilles bâtisses…).



Pour limiter des risques d’attaques sur les semis, une surveillance des parcelles de maïs et tournesol peut être nécessaire, à partir du semis et jusqu’au stade 3 feuilles environ. D’après les retours des agriculteurs, il semble que les risques sont plus importants :

- Pour les parcelles en agriculture biologique,

- Pour les parcelles à proximité d’un château, d’un vieux bâtiment, d’une église, d’une peupleraie qui sert de dortoir aux oiseaux,

- Pour les parcelles dont le semis a été réalisé en décalé par rapport au secteur, 

- Pour les parcelles plutôt à découvert (où les oiseaux peuvent surveiller l’environnement).



Si vous observez de nombreux choucas sur une parcelle, il est conseillé :

- D’installer un tonne-fort qui devra fonctionner à partir du petit matin,

- D’informer la FDGDON qui pourra vous conseiller, et a posteriori évaluer les dégâts.



Rappelons qu’il est interdit de tuer les choucas des tours ou de détruire les nids. Pour rappel la destruction d’un animal protégé, est punie d’une amende maximum de 15 000 euros et une peine de prison maximum de 1 an (art 415-3 du Code de l’environnement).



Les dégâts de choucas ne sont pas indemnisables, mais des données chiffrées sont indispensables pour demander à l’administration des moyens de protection et de régulation.

 




Rappel des règles pour l’utilisation d’un tonne-fort (arrêté préfectoral de 2018) :

L’emploi des appareils sonores utilisés pour effaroucher les oiseaux doit être strictement limité aux quelques jours où la sauvegarde des semis et des récoltes le justifie. Leur fonctionnement est autorisé de l’heure qui suit le lever du soleil à celle qui précède son coucher.

Ces dispositifs ne doivent pas être implantés à moins de 250 mètres des habitations des tiers ou des zones sensibles (camping, établissements sanitaires et médico-sociaux, écoles, etc.). cette distance est portée à 500 mètres pour les canons à gaz détonant.

Une distance de 50 mètres des voies ouvertes au public doit être respectée. Une distance de 100 mètres entre deux effaroucheurs est imposée.

Leur utilisation respectera un espacement de la fréquence des tirs à raison de 4 détonations par heure maximum.

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Mobilisation JA+FNSEA contre Ceta/Mercosur
1159
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29