Agri49
Accueil > Actualités

Eau : le projet d'arrêt n'est pas conforme aux attentes de la FDSEA et des JA

Marie Rullier(FDSEA 49)
Le 03/05/2019 à 10:42 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Eau : le projet d'arrêt n'est pas conforme aux attentes de la FDSEA et des JA

Une consultation du public va bientôt débuter

Le dernier projet d’arrêté cadre étiage, qui vient d’être rédigé, n’est pas conforme aux attentes de la FDSEA et des JA.

Une partie des revendications a été entendue, en particulier pour le maintien des dérogations pour les parcelles irriguées au goutte-à-goutte et en micro-aspersion, en raison des économies déjà réalisées par ces techniques par rapport à l’aspersion. Les cultures sensibles (cultures sous serre, plantes en containers, jeunes plants, bassinage des semis, rosiers et tabac) sont également exemptées de restrictions en période d’alerte et alerte renforcée, en raison de leur besoin en arrosage fréquent en petites quantités.

En revanche « les derniers arbitrages de l’administration sur les grandes cultures et autres cultures de plein champ sont défavorables » explique Jean-Marc Lézé. « L’arrêté prévoit qu’à partir de 2021, en cas de passage du seuil d’alerte, les prélèvements en cours d’eau et nappes seront interdits la nuit du samedi au dimanche, en plus des restrictions actuelles de 10h à 20h. » La profession s’est opposée à cette modification, fondée sur aucune évaluation précise des mesures réglementaires actuelles. Mais l’administration départementale ne l’a pas entendue sur ce point, et a seulement repoussé de 2 ans l’entrée en application de cette mesure. « Nous ne cautionnons pas cette approche, qui impose de nouvelles contraintes sans en évaluer ni l’efficacité ni les conséquences économiques. » s’insurge le président de la FDSEA. « Nous portons une vision plus globale de la gestion de l’eau, qui tient compte des milieux, et de l’économie liée à l’usage de l’eau. Il n’est pas tolérable d’appliquer ces nouvelles restrictions, alors qu’en parallèle les projets de stockage de l’eau n’arrivent pas à aboutir en raison d’un cadre réglementaire trop rigide ».



Autre modification importante de l’arrêté : l’ajout de seuils d’alerte de printemps, sur la période avril mai. Ces seuils, plus exigeants que les seuils d’été, pourraient se traduire par un déclenchement plus rapide des restrictions de prélèvement dans les cours d’eau en cas de printemps sec. Une consultation du public doit être organisée pendant 3 semaines, avant la signature de l’arrêté. 

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Mobilisation JA+FNSEA contre Ceta/Mercosur
1159
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29