Agri49
Accueil > Actualités

#FdseaJaTour : FNSEA et JA maintiennent la pression pour que les EGA aboutissent à des prix rémunérateurs

Aurélien Teneze
Le 23/12/2018 à 09:38 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
#FdseaJaTour : FNSEA et JA maintiennent la pression pour que les EGA aboutissent à des prix rémunérateurs

Dans le cadre du FDSEA/JA Tour, une conférence était organisée sur les Etats généraux de l’alimentation avec un focus sur l’approvisionnement local et la restauration hors domicile.

Pour sa dernière étape du FDSEA JA Tour, près de 100 personnes ont assisté jeudi 13 décembre à une conférence sur les Etats généraux de l’alimentation intitulée « quels outils et quelles organisations pour un prix rémunérateur ? » en présence de Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA et Jérémy Decerle, Président national de jeunes agriculteurs. L’occasion de mettre en avant les acquis de la FNSEA et des JA qui ont été obtenus dans le cadre du projet de Loi EGAlim. Les ordonnances sur le seuil de revente à perte et les promotions ont été signées la veille, mercredi 12 décembre lors du conseil des Ministres. « Mais un nouveau coup de pression du syndicalisme a été nécessaire pour qu’elles soient enfin signées. Depuis trop longtemps, les agriculteurs payaient l’omniprésence des promotions en magasins et servaient de variable d’ajustement aux négociations commerciales des grands groupes internationaux. Les producteurs n’ont pas à payer la politique commerciale des distributeurs et des grandes marques. Ces ordonnances ont pour but de mettre fin à la guerre des prix » s’est exprimé Patrick Bénézit devant l’assemblée.

Autre étape essentielle, la signature d’une ordonnance sur les prix considérés comme abusivement bas. « FNSEA et JA défendent la référence aux coûts de production dans cette ordonnance. Elle doit se traduire par l’interdiction de vendre les produits agricoles à perte » a ajouté Jérémy Decerle.

Outre les ordonnances, le projet de Loi prévoit que les producteurs ou leurs organisations de producteurs proposent un contrat à leurs acheteurs, contrats prenant en compte les coûts de production. Une inversion de la construction du prix et des dispositions réglementaires dont doivent se saisir les organisations de producteurs et les coopératives pour les négociations commerciales en cours.

Témoignages

Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA : « L’article 44 de la Loi EGAlim interdit de vendre ou de distribuer des denrées ne respectant pas la réglementation européenne et c’est quand même par la restauration hors foyer que tout ce qui est importé rentre sur le territoire. Il faudra désormais faire quelques rappels à la réglementation. Aujourd’hui c’est interdit. »

Jérémy Descerle, Président national de Jeunes agriculteurs : « On ne lâchera rien, on va continuer avec beaucoup de détermination et beaucoup de fermeté, tant qu’on n’aura pas de résultat concret jusque dans les cours de ferme. »

Michel Brossier, responsable du dossier RHD à la chambre d’agriculture : « Les EGA doivent impulser une nouvelle dynamique initiée par le Réseau local Anjou depuis plusieurs années. La charte pour un approvisionnement local en restauration collective portée par l’administration et le réseau dans le cadre des EGA doit amener une prise de conscience de tous les acteurs. »



 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Grand débat : les attentes du monde agricole
1100
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29