Agri49
Accueil > Actualités

Négociation commerciale : la FNSEA et les industriels demandent plus de contrôles de la DGCCRF

Aurélien Teneze
Le 01/02/2018 à 16:16 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Négociation commerciale : la FNSEA et les industriels demandent plus de contrôles de la DGCCRF

La DGCCRF s'inquièterait de la délocalisation des négociations commerciales à l'étranger.

Dans le cadre des négociations commerciales, «l’État doit impérativement renforcer ses moyens de contrôler, dénoncer et sanctionner les pratiques illégales» ont exigé plusieurs organisations d’industriels (Ania, Ilec, Coop de France) et la FNSEA le 30 janvier, dans un communiqué commun. «Cette année encore sont à déplorer les demandes de baisses de prix systématiques, la non prise en compte des hausses de matières premières, la banalisation des démarches «qualité» ou RSE (Responsabilité sociale des entreprises), les menaces de déréférencement, les comportements irrespectueux et contraires à la loi dans les box de négociation, les opérations promotionnelles sauvages...», soulignent les organisations. D’après elles, «le climat» est «catastrophique» et se caractérise par une «déflation tarifaire» importante. La distribution ne respecte donc en rien la charte des États généraux de l’alimentation, signée quelques mois plus tôt, selon elles.



La DGCCRF s’inquièterait de la délocalisation des négociations commerciales à l’étranger

Le distributeur E. Leclerc aurait mis en place «nouvelle pratique consistant à délocaliser la négociation commerciale à l'étranger» afin «d'éviter l'application de la loi française», a dévoilé une journaliste sur RMC, le 31 janvier. Cette information proviendrait du contenu d’une note interne de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), datée du 21 novembre. Leclerc a effectivement créé en Belgique une centrale d'achats avec le groupe allemand de distribution Rewe, nommée Eurelec. Cette dernière exigerait «de fortes dégradations des tarifs sans contrepartie et de nombreuses mesures de rétorsion contre les fournisseurs», selon la note interne. La DGCCRF estime qu'il faut «répondre urgemment à ces pratiques» afin d'éviter que «d'autres distributeurs» ne s'inspirent du modèle engagé par E. Leclerc «pour ne pas respecter les obligations de la loi». E. Leclerc a contesté cette information le jour même à l’AFP.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La réunion de concertation sur les suites des EGA
912
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion

La question de la semaine

Comment trouvez-vous ce nouveau site ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29