Agri49
Accueil > Actualités

Viande bovine : les éleveurs se mobilisent

Aurélien Teneze
Le 01/07/2021 à 11:26 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Viande bovine : les éleveurs se mobilisent
©agri49

FDSEA et des JA ont rencontré les dirigeants du groupe Elivia.

Encore une fois, les éleveurs ont l’impression d’une déconnexion totale entre la réalité du marché et les prix payés. Face à cette situation, la section régionale viande bovine de la FRSEA Pays de la Loire a décidé de conduire des actions syndicales dans les départements visant le maillon abattage. C’est dans ce cadre que la section bovine de la FDSEA et les JA ont rencontré Marc Réveillère, Président d’Elivia et Stéphane Deschamps le directeur général du groupe d’abattage. Pierre Marie Caillaud, Président de la section bovine de la FDSEA relaie les inquiétudes et la colère des éleveurs « dans toutes les communes nous connaissons un ou plusieurs troupeaux allaitant qui s’arrêtent, les vaches partent avec tout le potentiel génétique qui est perdu, il n’y a pas ou peu d’installations, et la situation économique est intenable pour les éleveurs en place ». « Et lorsque les voyants sont au vert, tout le monde cherche des vaches dans les fermes, les prix ne remontent pas » a complété Clément Traineau, responsable viande bovine chez JA 49. « Le groupe Elivia est pleinement conscient du manque de rentabilité dans la filière bovine et particulièrement chez les éleveurs, que ce soit pour les femelles comme pour les mâles. Le maillon abattage a des marges également extrêmement faibles. Une création de valeur ne passera que par une hausse des prix au consommateur, et particulièrement sur la viande hachée qui est aujourd’hui l’élément centrale de la valorisation de la carcasse, et qui est pénalisante pour les vaches issues du troupeau allaitant, les charolaises notamment » s’est expliqué Stéphane Deschamps, « en effet, selon Elivia, chaque kilo de charolaise qui passe en haché est payé par les clients distributeurs au même prix que le haché issu des vaches laitières, on détruit donc de la valeur ». Pour Marc Réveillère, Président d’Elivia « il y a deux leviers importants à actionner, augmenter le prix de la viande hachée au consommateur et segmenter la viande hachée pour revaloriser celle issue des vaches allaitantes, mais pour cela tout le monde doit jouer le jeu dans la filière ». C’est avec ces deux objectifs, à porter conjointement dans les organisations qui les représentent, que les éleveurs et les responsables d’Elivia se sont quittés avec un point d’étape avant la fin de l’année.

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Retour sur la soirée-débat avec Sylvie Brunel
http://www.techelevage.fr/
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29