ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Agri49
Accueil > Actualités

Influenza aviaire : évolution de la situation en Maine et Loire

Aurélien Teneze
Le 08/12/2023 à 11:14 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Influenza aviaire : évolution de la situation en Maine et Loire

Niveau de risque élevé, vaccination, indemnisations vague 2

Passage niveau de risque IAHP à "élevé" - Renforcement des mesures en ZCR

La situation sanitaire vis-à-vis de l'IAHP étant très évolutive en élevage (3 foyers confirmés en dinde dans le Morbihan) et dans la faune sauvage en Europe, le ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a décidé d'élever le niveau de risque en matière d'IAHP de "modéré" à "élevé" sur l'ensemble du territoire métropolitain afin de renforcer la protection des élevages avicoles. En conséquence, les mesures applicables dans le Maine-et-Loire ont à nouveau été renforcées :


  • Claustration ou protection par des filets, des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basse-cours et zoos),

  • Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement dans les établissements de plus de 50 volailles,

  • Des mesures de biosécurité doivent être mises en œuvre dans tout le département, et des mesures supplémentaires doivent être respectées en zone à risque de diffusion (limitation des accès et désinfection),

  • Les autocontrôles à réaliser avant et après tout mouvement de palmipèdes sont maintenus, et les mouvements de gibiers à plumes sont maintenant eux aussi soumis à conditions (article 5.2),

  • Le lâcher de gibier à plumes de la famille des Anatidés est interdit (article 9.2).


Une fois encore, la vigilance renforcée et l’observance stricte des mesures de biosécurité par tous les acteurs des filières de production de volailles (de l’amont à l’aval : couvoirs, élevages de sélection, de multiplication et de production de volailles et d’œufs, transports, abattoirs...) sont indispensables pour limiter le risque d'introduction et de diffusion de la maladie.

Vaccination : une troisième dose pour les canards mulard

Le protocole de vaccination des canards est ajusté à partir de la semaine 49 : 


  • Canard de Barbarie femelle et Canard Pékin : protocole vaccinal à 2 doses ;

  • Canard de Barbarie mâle : protocole de vaccination à 2 doses avec un abattage des canards de barbarie au plus tard à 11 semaines ;

  • Canard mulard : selon les capacités de vaccination : protocole à 3 doses (J10 – J28 – J56) des canards jusqu’au 15/03. Obligatoire pour les canards mulards situés dans les 45 communes de la ZRD Pays de la Loire (plan Vendée militaire). Sont exclus les canards âgés de plus de 56 jours, à la date du 4 décembre 2023.

  • V3 volontaire dans le reste de la ZRD, en privilégiant les communes situées à la fois en ZRD et ZRP ;

  • V3 volontaire autour des sites stratégiques (site de sélection) dans un périmètre fixé à 3 km et autour des élevages de multiplication de canards dans un périmètre fixé à 1 km.


Déploiement en janvier du dispositif de solde pour l’indemnisation économique des éleveurs

Suite à la pression syndicale lors des actions FDSEA JA des dernières semaines, le ministre vient de valider le dispositif de solde vague 2 de l’indemnisation du maillon amont qui sera déployé par FranceAgriMer en janvier 2024. Il se fera selon les modalités similaires à celles des campagnes précédentes. Ce dispositif prendra en charge la perte de marge brute journalière pour les jours de non-production liés à l’épizootie.

Comme cela avait été annoncé en février, les taux d’indemnisations seront :


  • de 90 % pour les pertes durant les restrictions sanitaires ;

  • de 50 % dans le cas général pour les pertes intervenues à la suite des restrictions sanitaires, et de 90% pour les éleveurs contraints de ne pas remettre en production à la levée des restrictions sanitaires dans le cadre de la stratégie de repeuplement progressif mise en œuvre dans le Grand Ouest ;

  • de 80 % pour les exploitations concernées par la stratégie de dé-densification mise en œuvre cet été dans le Grand Ouest dans l’attente du déploiement de la campagne de vaccination, intervenu à l’automne dernier.


   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Rapport d'activité vidéo FDSEA49 2023
http://www.techelevage.fr/
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
twitter Dailymotion
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29