ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Agri49
Accueil > Actualités

Des mesures pour aider les entreprises face à la hausse de l’énergie

Le 10/11/2022 à 17:06 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Des mesures pour aider les entreprises face à la hausse de l’énergie
©Agri49

Le Gouvernement a annoncé, le 27 octobre, la mise en œuvre de trois mesures de protection des entreprises contre la hausse des tarifs de l’énergie.

Les annonces du gouvernement : 3 niveaux de soutien selon les entreprises

Trois niveaux de protection sur les tarifs :

- 1er niveau : bouclier tarifaire pour les TPE

Pour les entreprises dont la puissance de raccordement est inférieure à 36 kVA. La hausse de la facture est limitée à 4% jusqu’au 1er janvier 2023, elle sera limitée à 15% jusqu’au 1er janvier 2024 (comme pour les ménages). Pour rappel au total 1,5 millions de TPE (10 salariés et 2 M€ de CA max) bénéficient de ce Tarif réglementé de vente (TRV) sur 3 millions de TPE en France.

- 2ème niveau : mise en oeuvre d’un amortissement tarifaire électricité pour les PME

Pour les entreprises disposant d'un compteur électrique d'une puissance excédant 36 kVA et les PME, un dispositif dont sont exclues les entreprises de taille intermédiaire (ETI) est mis en oeuvre dans le cadre limité d’une enveloppe de 7 milliards d’euros. Le mécanisme est le suivant :

o 50% de la facture au tarif ARENH

o Sur l’autre moitié l’Etat prendra en charge 50% de l’écart entre le prix de marché et un prix plancher de 325 euros le MWh. Autrement dit, 25% de la facture sera exposée au marché et 25% à un prix fixé dans un tunnel de prix de façon à rester dans la limite du budget. L’aide sera versée directement par le fournisseur d’énergie.

Le prix garanti évoluera dans un tunnel de 325 à 800 €/Mwh afin de limiter l'exposition du budget de l'État à la flambée des prix. Le tunnel tarifaire s’appliquera aux contrats déjà conclus comme aux futurs qui s’appliquent au 1er janvier 2023, pour une durée d’un an.

- 3ème niveau : aides aux entreprises énergo-intensives (couvrent le gaz et l’électricité)

Une version adaptée du cadre temporaire d’aides d’Etat doit être adopté fin octobre par la Commission. L’aide d’urgence annoncée le 16 mars 2022 dans le cadre du Plan de résilience « Ukraine » continue ainsi de faire l’objet d’adaptations et d’assouplissements :

o La suppression du seuil de 30% de baisse d’EBE sur un trimestre. Une simple baisse de l’EBE calculée sur une base mensuelle par rapport à 2021 sera désormais suffisante ;

o L’éligibilité des achats de chaleur ou de froid ;

o Une prolongation du dispositif jusqu’au 31 décembre 2023 ;

o Une augmentation du niveau de prise en charge de 30 à 50% du surcoût au-delà d’un seuil de hausse de prix par rapport à 2021 réduit à +50% (au lieu d’un doublement) ;

o Une part minimum de 3% de la facture énergie dans le chiffre d’affaires de 2022 et non plus 2021 (ce qui est plus accessible) ;

o Une augmentation du plafond à 4 M€.

Ce guichet sera ouvert à partir du 15 novembre sur le site de la DGFIP (enveloppe de 3 milliards d’euros).

Retrouvez plus d'informations dans l'Anjou Agricole du 4 novembre !

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Lait : le président de la FNPL fait le point sur les actions
http://www.techelevage.fr/
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
twitter Dailymotion
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29